Déborder

Soliloque enchanté pour comédienne débordée

Titre provisoire / Création Automne 2023 au Polaris (Corbas)


  • Mise en scène : Soizic de la Chapelle
  • Jeu : Lisa Robert
  • Écriture : Leila Mahi
  • Diffusion et production : Juliette Escalona et Helia Ronat-Mallié
  • Graphisme, illustration : Amélie Cordier

Spectacle soutenu par le Polaris (Corbas) où La Grenade est compagnie associée, le théâtre de l'Oulle (Avignon) et le théâtre de l'Iris (Francheville).


On va parler de grossophobie.
On va parler de grossophobie, et ça parlera en creux de toutes les autres cases qu’on a joyeusement envie d’envoyer balader. Et on le fera ! Ça va déborder de tous les côtés ! Parce que c’est plein d’espoir, c’est cathartique et jubilatoire. Ça doit l’être. Ne rajoutons pas de sarcasme au marasme. De l’humour oui. De l’humour, des paillettes et des percus. On ira toucher le fantasme, l’impossible et l’irréel.
Parce que parfois, quand on ne rentre pas dans le prêt à porter, un immense champ de tenues possibles peut s’inventer.


Le bon vieux cauchemar de comédienne. Le public est entré, la salle est bondée… et tou-te-s les collègues sont absent-e-s. Tu es seule, et tu ne te souviens même plus de ton propre texte. Mais voilà, t’as plus le choix, la représentation a déjà une demie heure de retard, et le public s’impatiente. Alors t’y vas. Attends attends, qu’est-ce qu’on joue ce soir déjà ? Qu’est-ce que je joue ? Bon, ça, pas difficile, a priori je joue une nourrice. Je joue presque toujours la nourrice. J’ai le corps pour ça, qu’on me dit. Jamais pu jouer autre chose. J’ai toujours rêvé de jouer Juliette, mais on ne m’a jamais laissé faire... Une minute. Et si ce soir je faisais Juliette ? Après tout, si je suis en train de rêver, je peux faire ce que je veux. Non ?